2-Or

L’Or des Bijoux


http://www.sparksineyes.com/bijoux/
Share
Collection Les Bucoliques – Maison Ambre & Louise
Collection Les Bucoliques – Maison Ambre & Louise
Credits : Pauline Brami

 

*

« Ah ! je ris de me voir si belle en ce miroir, (…) Est-ce toi, Marguerite, est-ce toi ? Réponds-moi, réponds-moi, Réponds, réponds, réponds vite ! Non ! Non ! Ce n’est plus toi! Non…non, ce n’est plus ton visage ; C’est la fille d’un roi ! (…) Ce n’est plus toi, (…) C’est la fille d’un roi; Qu’on salue au passage ! Ah s’il était ici ! S’il me voyait ainsi !

Comme une demoiselle, il me trouverait belle… »

GOUNOD, Faust, « Air des bijoux »

*

Bien plus qu’un simple accessoire de beauté, le bijou se pare de significations complexes et variées.

Il transforme Marguerite, la timide paysanne du Faust de Gounod, en princesse intrépide, sûre de ses charmes, avide d’admiration et d’attention.

Arme de séduction, de pouvoir social, cœur de célèbres scandales, le bijou est un ornement qui laisse rarement indifférent.

Talisman d’or, de perles ou d’argent, on lui prête des pouvoirs ensorcelants : il réveille les beautés, ravive aux yeux les éclats diamantés, invitant les regards à s’attarder indiscrètement sur la nuque que vient caresser une boucle d’oreille hardie, ou sur la cheville qu’enlace un bracelet qui scintille.

La jeune fille à la perle de Johannes Vermeer (1665), dont l’éclat du regard est magnifié par le reflet de la nacre.
La jeune fille à la perle de Johannes Vermeer (1665), dont l’éclat du regard est magnifié par le reflet de la nacre.

Témoin des tournants marquants de l’histoire, ses inspirations ont exprimé voire devancé les grands courants de l’art. La Libération fut ainsi célébrée, dans la maison du célèbre joaillier Cartier, à travers une broche représentant un oiseau délié qui, par les portes ouvertes de sa cage dorée, prend enfin son envolée. Il avait été précédé par « l’Oiseau en cage » se lamentant, œuvre de Jeanne Toussaint également, qui avait valu à cette dernière d’être arrêtée par les Allemands.

L’Oiseau en cage (1942) & L’Oiseau libéré (1944) – Maison Cartier
L’Oiseau en cage (1942) & L’Oiseau libéré (1944) – Maison Cartier

Héritage sacré, empreint de sentiments et de souvenirs d’antan, le bijou traverse les âges, partage les joies lorsqu’il est une étincelante promesse d’amour et de tendresse, mais aussi les peines, lorsqu’il console les femmes de maris volages.

Trésor caché, parfois perdu, mythe fantasmé qui, du tréfonds des coffres ou des abysses dans lesquels il prétend avoir été caché, continue à nourrir les rêves les plus émerveillés, il anime mille légendes et contes propices à la fascination et à la fiction.

Objet de convoitise, étendard des avoirs, il lui arrive, dans cette duplicité de velours que l’on ne tarde jamais à pardonner par amour, d’aider un homme à s’assurer de son emprise et à métamorphoser l’amante facilement acquise en trophée fièrement exhibé.

Elizabeth Taylor, une vie entre bijoux et maris.
Elizabeth Taylor, une vie entre bijoux et maris.

Appartenance sociale, appartenance maritale, le bijou, sous couvert d’or, d’ambre, de diamants et d’argent, serait-il donc le plus beau des jougs ?

Plus aujourd’hui.

Les femmes contemporaines, de leur existence souveraines, ont fait de lui le nouveau miroir de leur pouvoir. Récompense offerte à soi-même, dans l’intimité d’une boutique dont un musée pourrait envier la somptuosité, il est acquis en toute indépendance et fait désormais la splendide fierté de celles qui, pour leur propre bonheur, viennent de l’acheter.

Un équilibre entre force et féminité, évoqué tout entier par cette manchette d’or finement ciselée, trait d’union entre les guerrières prouesses d’Athéna – antique déesse – et la recherche contemporaine d’élégance et de délicatesse.

Manchette Daisy Clover – Maison Ambre & Louise.
Manchette Daisy Clover – Maison Ambre & Louise.
Credits : Pauline Brami

Une œuvre de la maison Ambre & Louise – née à Paris en 2012 -, qui s’est de cette nouvelle réalité féminine inspirée pour concevoir des bijoux envoûtants de créativité. Chacun d’eux porte, en lui, cette dualité : celle de la femme occupée, empressée, sollicitée, mais toujours soucieuse de son raffinement et de sa beauté.

Le collier Gui d’Or, illustration parfaite de cette audace, de cette modernité, peut ainsi être en trois parties dissocié.

Son tour du cou illumine le visage d’un halo doré tout au long de la journée, tandis qu’à l’aube de la nuit, il peut être grandi d’une cascade de brins de gui, fascinant ainsi tous les invités d’une soirée. Le bouquet final viendra, quant à lui, orner les événements les plus élégants, réservé à ces instants enchantés que jamais l’on ne peut oublier.

Collier Gui d’Or – Maison Ambre & Louise.
Collier Gui d’Or – Maison Ambre & Louise.

L’or s’est ainsi naturellement imposé comme, des deux jeunes fondateurs de la Maison, la matière première préférée, puisqu’en son essence même il rassemble charisme et rayonnement, en même temps que douce et chaleureuse sensualité.

Les créations de la Maison sont ainsi plongées dans un bain d’or liquide et précieux avant d’être manuellement façonnées par des artisans dont les savoir-faire sont le fruit de générations d’habileté.

Chacune est unique, à l’image de cette extraordinaire nature au sein de laquelle aucune feuille n’a les mêmes nervures.

Parure Feuille d’Arôme – Maison Ambre & Louise
Parure Feuille d’Arôme – Maison Ambre & Louise.

Une tension sans cesse ravivée, entre puissance du métal et dentelle toute florale, empruntant à l’Art nouveau ses volutes et méandres, ainsi qu’aux plantes leurs vertus et légendes. Modèle de résistance, de solidité, la feuille du Ginkgo Biloba a ainsi inspirée la dernière collection de la Maison. Gracile et délicate émanation d’un arbre qui jamais n’a vacillé, aussi viles furent les inflexions déchaînées qui testèrent son opiniâtreté, elle symbolise, en plus de l’intemporalité que lui confèrent ses quelques centaines de milliers d’années, cette capacité à concilier féminité éthérée et volonté déterminée.

Bracelet Ginko d’Or - Maison Ambre&Louise Credits : Pauline Brami
Bracelet Ginko d’Or – Maison Ambre & Louise
Credits : Pauline Brami

Nous vous invitons à découvrir les créations Ambre & Louise sur la page Facebook de la Maison : https://www.facebook.com/MaisonAmbreLouise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>