1-Néon

Lumières du grand nord


http://www.sparksineyes.com/neon-au-naturel-lumieres-du-grand-nord/
Share

Crépusculaire Laponie, l’une des dernières terres presque sauvages d’Europe… La parcourir, c’est s’exposer à la lumière néonisante de son soleil lunaire…C’est aller de collines parsemées de baies en montagnes nues, de rivières paisibles en rapides déchaînés.

Soleil polaire et lumière blanche - Credits : Elise Marie Allonas
Soleil polaire et lumière blanche – Credits : Elise Marie Allonas

Du haut de ses sommets, des dizaines de lacs brillent comme des miroirs, à perte de vue. Et il n’y a qu’à se baisser pour cueillir de quoi se nourrir tout au long d’une promenade : myrtilles sauvages, airelles ou mûres sucrées…

Le soleil, bas et pâle, éclaire d’une faible lueur les petites maisons et églises de bois peint. Sa lumière est blafarde, éblouissante, dénudante : elle n’autorise aucun secret, aucune cachotterie.

L’astre magistral ne fait que de rares apparition, et, théâtral, ne se couche jamais sans un spectaculaire salut, qui illumine le ciel d’un vert fluorescent, d’un violet électrique, d’un rose rougeoyant ou d’un orange puissant.

Fugaces, les aurores boréales habillent le ciel de teintes que l’œil, fasciné et paralysé par cette fragile beauté, imagine plus volontiers émaner d’une explosion chimique que d’un phénomène naturel aussi éphémère que magique.

Aurore Boréale - Grand Nord
Aurore Boréale – Grand Nord

Attirées et capturées par les champs magnétiques des pôles nord et sud, les particules contenues par les vents solaires descendent en une chute forcenée vers la Terre, accumulant, dans leur folle course de vitesse, une énergie suffisante pour que se libèrent, au contact de l’azote et de l’oxygène présents dans l’atmosphère, une pluie de photons. De ces rencontres explosives naissent draperies et arcs d’une lumière fabuleusement fluorescente.

La lumière rougeoyante du néon naît selon un principe similaire : celui de la rencontre d’un gaz rare dont les électrons, excités par l’électricité, libèrent suffisamment d’énergie pour émettre une explosion de photons et allumer le néon.

* * *

Les vents solaires passés, il est alors temps de reprendre son vélo, de refaire, une dernière fois, le tour du petit lac qui s’étend paisiblement le long de la route principale du village, puis de rentrer se glisser dans le traditionnel sauna de pierres chaudes, avant de déguster un saumon mariné à l’aneth en regardant les bateaux flotter paisiblement sur des eaux parsemées de lumières étoilées.

La Laponie, c’est un art de vivre, un choix, celui de l’amour de la nature, de la fascination pour ses trésors et ses ressources. Le choix d’un isolement, peut-être, mais d’un isolement splendide, au milieu des forêts, des élans, des ours, des aurores boréales et des odeurs de pins.

Bienvenue dans le Grand Nord !

Inspiré d’une épopée en Laponie suédoise et des paisibles soirées d’automne passées à Arvidsjaur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>