Néon dans le Néant

http://www.sparksineyes.com/neon-dans-le-neant/
Share
Credits : Ilona Karwinska Enseigne globe d'une agence de voyage sur l'avenue Jerozolimskie à Varsovie.
Credits : Ilona Karwinska
Enseigne globe d’une agence de voyage sur l’avenue Jerozolimskie à Varsovie.
Remis en lumière par l’artiste Ilona Karwinska, les néons de Varsovie illuminaient d’un brin de couleur et de joie les sombres constructions soviétiques de la guerre froide.

Au temps de la guerre froide, lorsque Varsovie, triste et obscure, se trouvait de l’autre côté du rideau de fer, des petits tubes de gaz lumineux offraient une illusion de joie et de bonheur aux polonais étouffés sous le joug soviétique.

Enseignes de cafés, de cinéma, de bibliothèques ou de zoos, ils s’alignaient par centaines le long de la rue Pulawska, lui donnant tous les airs du Strip de Las Vegas : vernis craquelé d’un modèle économique et social en perdition dans la première, ils étaient, au contraire, symboles d’une vie de plaisirs, de jouissances, de décadence dans la seconde.

Culminant au sommet des bâtiments de béton et de tôle, ils attiraient et scintillaient comme une étincelle, un rayon de couleur dans la nuit silencieuse, parodiant le développement et la liberté des villes de l’Ouest et tentant désespérément d’encourager la consommation, sans pour autant tromper personne.

Bien que témoins d’un passé douloureux dont les séquelles, trop profondément ancrées dans la chair de la ville, hantent encore chaque coin de rue, il aurait été dommage de briser à jamais ces souvenirs de lumière qui furent autant de sources de couleurs, dans ce paysage de désespoir.

On ne peut, en effet, que leur reconnaître un indéniable potentiel artistique, nourri du savoir-faire hérité d’une longue tradition polonaise de travail du néon, du fer forgé et du graphisme depuis les années 30. Mêlant design typographique et éléments figuratifs, les néons de Varsovie rassemblent une incroyable variété d’expression et de style.

C’est ainsi que, non sans créer de controverses, l’artiste britannique d’origine polonaise, Ilona Karwinska s’est portée au secours de ces vestiges d’un environnement graphique révolu, d’un monde disparu, les chinant du fond des arrière-cours, les sauvant d’une volonté prompte à mettre le passé derrière elle.

Devant l’immense succès de son exposition « Polish Neon » à Londres en mai 2007, Ilona Karwinska a décidé de consacrer, à Varsovie, un espace entièrement dédié à ces emblèmes de la guerre froide : le Neon Muzeum.

Une perspective artistique unique et extraordinaire, doublée d’un travail de préservation des trésors d’un patrimoine dont le halo lumineux a du, maintes fois, tirer de leur morosité, pour quelques secondes d’émerveillement, ceux que la guerre froide avait rendu prisonniers.

NEON MUZEUM :

NEON MUZEUM

UL. Minska 25

Soho Factory – Building 55

03-808 VARSOVIE

http://www.neonmuzeum.org/

LIVRE :

Polish Cold War Neon – Ilona Karwinska

Polish Neon: Cold War Typography and Design tells the fascinating story of neon in Poland by preserving and celebrating the remnants of this rich and influential history. Comprising archival and contemporary photographs of these mesmerizing signs, as well as original designs and interviews with the designers, this book reveals an untold story of Poland and how a communist bureaucracy helped shape the future of graphic design and typography.

Credits : Ilona Karwinska Enseigne du zoo de Wroclaw en Silésie.
Credits : Ilona Karwinska
Enseigne du zoo de Wroclaw en Silésie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *